Lyon et sa fête des Lumières du 8 décembre

crossdata corporate communication

Durant quatre jours, Lyon devient le spot le plus lumineux de France. Le 8 décembre est devenu une date incontournable mise en avant par la ville de L...

Où manger pendant le SIRHA à Lyon ?
Le SIRHA dresse la table à Lyon Eurexpo du 21 au 25 janvier
Mathieu Chapazian fait une escale à Mamasan Lyon

Durant quatre jours, Lyon devient le spot le plus lumineux de France. Le 8 décembre est devenu une date incontournable mise en avant par la ville de Lyon; l’occasion pour les techniciens lyonnais de démontrer leur expertise et leur maîtrise technique en matière d’éclairage urbain sur tout type de surfaces. Pour les Lyonnais pur souche, le 8 décembre perpétue la tradition d’allumer des luminions et de les poser sur le rebord de leurs fenêtres afin de rendre grâce à la Vierge Marie. L’Histoire raconte que les citoyens de la ville ont promis de rendre hommage à la Sainte-Vierge Marie si la ville était sauvée de l’épidémie de peste frappant la France. Et, miraculeusement, Lyon fût sauvé de la maladie… Depuis, chaque 8 décembre, les Lyonnais rendent grâce à la Vierge Marie.

La fête des lumières, c’est un moment festif et jovial où touristes et locaux déambulent dans les rues de la capitale des Gaules pour découvrir les lumières spectaculaires et s’émerveiller devant les créations lumineuses projetées sur divers monuments historiques et contemporains de la ville. C’est également l’occasion de se délecter des gourmandises lyonnaises en s’attablant dans les fameux bouchons lyonnais, ou en mangeant sur le pouce en s’arrêtant dans les différents points de restauration éphémères, installés un peu partout dans la ville pour l’occasion.

Mais pour en revenir au sujet qui nous intéresse le plus ici, les cocktails, nous voulions faire honneur au cocktail phare consommé abondamment durant la fête des Lumières, le fameux vin chaud ! 🙂 Nous ne vous induisons pas en erreur en parlant de cocktail, puisque le vin chaud est une subtile alchimie entre le vin rouge chauffé à une certaine température, les agrumes, les épices et autres bâtons de cannelle incorporés dans le liquide de Bacchus pour obtenir un breuvage réchauffant le corps et le coeur des pèlerins dans leur procession urbaine. D’ailleurs, il est assez étonnant de ne pas voir nos chers alchimistes du bar se pencher sur la recette du vin chaud, pour la rendre plus sexy et plus « bankable »… 😉

On se dit qu’il doit être possible de revisiter ce grand classique hivernal, qui monte vite à la tête, pour en faire une potion plus raffinée et savoureuse. Pour vous donner une idée, voilà une liste des ingrédients de base pour élaborer du vin chaud : vin rouge, des oranges (Zeste + tranches), bâtons de cannelle, étoiles de badiane, clous de girofle, noix de muscade râpée et sucre roux. A cela, certains se permettront certaines excentricités en rajoutant du gingembre, des feuilles de menthes ou autres ingrédients improbables.

Trouver un équilibre de saveurs avec tous ces ingrédients est un véritable boulot de chimiste ! Ajouté à cela le fait de chauffer la mixture, et vous voilà face à une équation moléculaire intéressante à étudier et à maîtriser.

Chez MYC, on est grave intrigué par le sujet et on se dit que revisiter le vin chaud pour en faire une boisson sexy peut être un sujet vraiment marrant à traiter. D’ailleurs, par extension, on pourrait aussi se pencher sur la recette de la sangria !

En attendant de vous livrer les premiers résultats de notre opération de R&D sur le vin chaud, nous vous invitons à venir à Lyon pour profiter de la fête des lumières et (re)découvrir les charmes et les saveurs de la ville.

Où casser la croûte durant la semaine du 8 décembre, à Lyon ?

On va être super subjectif et vous énoncer une liste de restaurants à tester (Dans le désordre et évidemment non exhaustive), que des lieux de potes de potes de potes… vous comprenez le délire ! Pas de veganisme ou « crudivorien » (Barbarisme pour cet article) chez nous, ce n’est pas notre religion ! 🙂

Goûter à la cuisine de Hanoï en allant au bistrot vietnamien Mamasan

Goûter à la cuisine new age : Café Sillon, Le Kitchen Café, La Bijouterie, Le Bistrot du Potager (Stalingrad et Gerland), L’Ourson qui boit (Si vous avez invoqué toutes les divinités possibles et imaginables pour avoir une table de dernière minute…), Les Apothicaires

Se mettre bien avec des lyonnaiseries : Café Terroir, Le Garet, La Meunière, Bouchon Thomas, Les Bonnes Manières, Le Petit Peintre

Envie de cuisine du monde : Hemingway’s, Piquin (Mettre un peu de Mezcal dans vos gosiers et de bonnes tapas mexicaines), Veronatuti, Mumbai Café

En mode burgers et viandes : Big Fernand (Pour vos envies de burgers), Butcher

Passer à la Boucherie bio Bello pour tailler la bavette et connaître le vrai plaisir de gueule avec les viandes maturées et autres charcuteries et terrines.

Besoin de glucides : Trop Chou, Le Kitchen Café, la fameuse Praluline de chez Pralus.

Consultez tous les guides urbains pour connaître les derniers spots à la mode. Dans tous les cas, il y aura à boire ET à manger partout dans la ville ! Soyez curieux et aventuriers ! D’ailleurs, le beaujolais nouveau vous attendra sûrement au coin du bar !

Et on n’oublie pas le hashtag corporate qui va bien #onlylyon (Comme ils disent !)

Comme toujours, l’alcool se consomme avec modération et de façon responsable.

 

Vin chaud fete des lumiere lyon

Credit : Valeria_Aksakova / Freepik

 

Commentaires

Wordpress : 9
  • comment-avatar
    daniel 1 semaine

    Excellent le coup du vin chaud! Impatient de lire les résultats de votre recherche sur ce cocktail.

    Je ne connaissais pas la fête des lumières à Lyon, ça m’a bien donné envie de voir ça en vrai!

    Je retiens les adresses de restaurants en tout cas!

  • comment-avatar
    pauline 7 jours

    C’est moi ou le bistrot vietnamien mamasan c’est un peu le IT-restaurant du moment à lyon. Je n’en lis qufuté)e du bien et du bon, que ce soit dans la presse ou dans les avis partagés! (Cf. Le fooding, gault et millau ou encore le petit futé)

    Je ne connaissais pas la fête des Lumières également et ça va me donner une bonne raison de visiter lyon!

    Merci pour la liste de bonnes adresses!

    Et vive le vin chaud!!

    • comment-avatar

      Avec plaisir !

      Si vous aimez la cuisine vietnamienne et particulièrement celle de Hanoï, Mamasan est effectivement une belle adresse à faire pour votre prochain passage à Lyon. Sinon, les autres lieux mentionnés dans l’article valent également le détour ! 🙂

  • comment-avatar
    axel 6 jours

    Super, merci pour ses bonnes adresses à faire pour le 8 décembre ! Je boirai du vin chaud en pensant à cette article !!

    Bonne fête des lumières a tous !!!!

    • comment-avatar

      On a hâte de lire vos appréciations sur le vin chaud dégusté.

      Bonne fête des Lumières à vous aussi.

  • comment-avatar
    Carren 6 jours

    Trop trop hâte de découvrir la fête des lumières ! Ca sera une première pour moi ! ^_^

    Cette liste de restaurants va m’être bien utile. Merci pour ces tips !

  • comment-avatar
    Renaud 2 jours

    Crudivorien… J’A-D-O-R-E!!! Pour le coup, ca fonctionne parfaitement!

    Pour en revenir au sujet principal de l’article, le résultat des recherches sur le vin chaud m’intéresse fortement!

    Merci de partagé vos futurs découvertes.

  • Disqus : 0